bannière observatoire de Grenoble

Rechercher un article

logo Cellule Mathdoc
logo Université Joseph Fourier
logo CNRS

Table des matières de ce fascicule | Article précédent | Article suivant
Vernet, Jean
Étude tectonique de la région d'Entraigues-en-Valbonnais (lsère). Travaux du Laboratoire de Géologie de Grenoble, 32 (1954-1955), p. 57-66
Article: djvu | pdf

URL stable: http://geologie-alpine.ujf-grenoble.fr/fitem?id=GA_1954-1955__32__57_0

Bibliographie

1. VERNET (J.) ( 1955). - Bull. Serv. Carte Géot. France, t. LII, n° 241, p. 244. La question sera reprise dans une étude en préparation.
2. LLOPIS-LLADO (M.) ( 1951). - C. R. Somm. S.G.F., p. 254.
3. BELLAIR (P.) ( 1953). - Bull. Sera. Carte Géol. France, t. L, nn 237, p. 159.
4. LORY (P.) et DEBELMAS (J.) ( 1952). - C. R. Somm. S.G.F., p. 279.
5. Pour la définition des schistes carbures, voir également LORY (P.) et DEBELMAS (J.) ( 1952), op. cit. Ces roches n'ont pas encore été l'objet d'une étude véritable, soit au point de vue pétrographique, soit en ce qui concerne leur place dans la stratigraphie ou la zonéographie du complexe cristallophyllien.
6. FEYS (R.) et GREBER (Ch.) ( 1948-49). - Observations géologiques sur les gisements carbonifères d'Oris-en-Rattier et d'Entraigues (Isère) (B.R. G.G.).
7. Les couches colorées du Permien d'Entraigues présentent une radio-activité élevée pour une roche sédimentaire, d'après des mesures sur échantillon (HAUDOUR (J.) et SARROT-REYNAULD (J.) ( 1955). C. R. Somm. S.G.F., p. 89), confirmées par une série de mesures que j'ai pu faire sur le terrain avec un gammaphone Céré. Cette question ne peut être traitée ici.
8. Voir P. LORY ( 1953), Quelques observations dans « Belledonne méridionale» (Trav. Lab. Géol. Fac. Sc. Univ. Grenoble, t. XXX, p. 121). ⇒ Article
9. MORET (L.) et DEBELMAS (J.) ( 1945). - C. R. Ac. Sc, t. 239, p. 1015.
10. VERNET (J.) ( 1951). - Bull. S.G.F., (6), I, p. 169.